Dispersion de cendres

En France, suite à un décès, la crémation est une pratique possible pour satisfaire les dernières volontés d’un défunt ou de sa famille. Ce procédé consiste à réduire le corps à l’état de cendres en le brûlant. Par la suite, la dispersion des cendres répond à une réglementation bien précise.

I – Loi de 2008 : le cadre légal pour les cendres funéraires.

Pendant longtemps, aucun texte de loi n’encadrait le devenir des cendres funéraires issues d’une crémation. De nombreux abus, voire des abandon d’urnes ont amené le législateur à créer des règles précises pour accompagner les familles avec les cendres de leurs défunts. La loi de 2008 instaure l’impossibilité de conserver des cendres funéraires à son domicile. Vous avez le choix entre deux options. D’une part, vous pouvez disperser les cendres. Cette dispersion ne se fait pas impunément mais répond à certaines obligations. D’autre part, comme pour un enterrement avec cercueil, vous pouvez inhumer l’urne du défunt. Cette pratique se fait dans un espace cinéraire.

II – La dispersion en pleine nature

Vous pouvez disperser les cendres d’un défunt dans la nature. Toutefois, cette pratique est soumise à plusieurs règles. Tout d’abord, la dispersion doit se faire en contrôlant que les cendres n’atteignent pas la voie publique ou un lieu publique. Pour toute dispersion sur un terrain privé, vous devrez avoir l’accord du propriétaire, même si ce lieu est accessible au public. Vous pouvez déverser les cendres funéraires uniquement en pleine mer, les cours d’eau étant interdit. Avant de disperser les cendres, vous devez établir une déclaration dans la mairie du lieu de naissance du défunt. Cette dispersion est signifiée dans un registre. Vous disposez d’un an pour la dispersion des cendres, sinon elles le seront dans le cimetière de la commune du lieu de décès.

III – Le jardin de tombes cinéraires

Pour répondre aux exigences de la loi de 2008, vous pouvez procéder à la dispersion des cendres d’un défunt dans un endroit totalement dédié. Le jardin de tombes cinéraires est une parcelle délimitée où vous pouvez procéder à la dispersion des cendres. Cet endroit est généralement aménagé comme un espace vert et favorise la dispersion des cendres en plein air. Vous trouvez des jardins de tombes cinéraires dans les cimetières, et même dans certains crématoriums. Une fois que vous avez réalisé l’inhumation, une plaque est apposée à l’endroit de la dispersion des cendres. Un moyen simple pour venir se recueillir.

En résumé, à la suite d’une crémation, vous devez vous référer à la loi de 2008 en ce qui concerne la dispersion des cendres. Veillez à bien respecter les règles pour la dispersion en pleine nature, à défaut faites le choix de vous tourner vers un jardin de tombes cinéraires.

Contactez-nos conseillers